Editorial

PETER WEBER, ANDERS GUGGISBERG, ANDRES LUTZ, Unsere Museen, 2002, Buchattrappe für Paarläufe

PETER WEBER, ANDERS GUGGISBERG, ANDRES LUTZ, Unsere Museen, 2002, Buchattrappe für Paarläufe

Editorial

Editorial

Paarläufe II Diesmal ist das Paar ein Trio mit dem Schriftsteller Peter Weber und den beiden Künstlern Andres Lutz und Anders Guggisberg. Oder ist es umgekehrt, mit dem Künstler Peter Weber und den beiden Buchmachern Lutz/Guggisberg? War das Bild der «schönstvorstellbaren Qualle» zuerst oder die blubbernden, wuchernden, weissen Blasen, die durch das Museum in St. Gallen quellen? Waren es die in die Texte eingewobenen assoziationsreichen Bilder oder die Vielfalt der Covers der hölzernen Buchattrappen, welche die Flut von potenziellen Wirklichkeiten in die Welt gesetzt haben? Und wovon träumt wohl das Tier im Pelzpyjama hinter den roten Kordeln im Museumsmodell? Vielleicht erfahren wir es am 28.4. im Kunstmuseum Thun oder am 29.5. im Literaturhaus Zürich, wo die zweite Runde der «Paarläufe – zwischen Literatur und Kunst» ihre Fortsetzung findet. Claudia Jolles

Dans le monde culturel (et sans particularisme national) les nouvelles ne sont malheureusement pas toutes bonnes. En France, le Centre d’art contemporain de Basse-Normandie, a vu, sans préavis, son budget de l’année en cours coupé de 66% par décision municipale: autant dire qu’il est condamné. En Italie, ce sont les propos on ne peut plus méprisants du sous-secrétaire aux Biens culturels envers l’art contemporain et envers toute forme de culture. En Suisse romande, c’est l’important soutient à de nombreux projets culturels que représente la Loterie romande qui risque de se voir complètement disqualifié par une nouvelle loi fédérale. Cette loi fait suite à la décision prise par le Conseil fédéral en octobre 2001 d’attribuer toutes les concessions pour les casinos à des groupes privés dont les objectifs ne sont certes pas d’utilité publique! Et faisant ainsi fi de l’engagement de la Loterie romande pour les associations (sociales et culturelles) auxquelles elle redistribue entièrement le bénéfice des jeux qu’elle organise et dont environ le quart est alloué à la scène culturelle romande. Après une pétition et une manifestation à Berne, une association «enJEUpublic» est en voie de création pour réagir contre cette menace sur la culture et engager l’État fédéral à la défense de l’intérêt public (www.enjeupublic.org). Françoise Ninghetto

Werbung