Dessin séquencé

Dessin séquencé

Public Art

Extraits du RIABE, règlement concernant l’intervention artistique sur les bâtiments de l’État :
Art. 1— Pour tous les bâtiments édifiés par l’État de Vaud, un montant proportionnel au coût de construction ou de rénovation proprement dit (le pour-cent culturel) doit être réservé pour une intervention artistique sur le bâtiment.
Art. 2— Une intervention artistique consiste dans l’intégration, à l’intérieur ou à l’extérieur de l’édifice, d’œuvres, de gestes ou de marquages artistiques qui entrent en interaction avec son architecture, sa fonction, ses utilisateurs et le public en général.

Depuis 1979, l’œuvre de l’artiste Anne Peverelli, est la 96ème intervention artistique dans un bâtiment de l’État de Vaud.

 

Anne Peverelli propose un dessin séquencé sur les seize verres qui composent la paroi séparant trois petites salles de réunion de l’espace commun du hall d’entrée.
Ce travail se situe dans la continuité des thèmes que l’artiste développe depuis longtemps : points, lignes droites ou sinueuses, plages de couleurs, taches …
organisés ou non en réseaux qui trahissent une appréhension sensible et poétique de son environnement.
Ce long dessin, rythmé par les huisseries, est aussi une allusion discrète à l’administration militaire, les motifs et la palette évoquant lointainement une carte topographique avec ses courbes de niveau, ses teintes codifiées …
L’aquarelle originale sur papier présentée par l’artiste a été scannée puis imprimée au double de son format sur un film translucide appliqué sur les verres.

Anne Peverelli vit et travaille à Lausanne. Diplômée de l’ECAL en 1987, elle expose depuis plus de 25 ans en Suisse et à l’étranger, dans des galeries ou des musées. Son travail est présent dans de nombreuses collections privées et publiques. Elle a réalisé plusieurs projets dans des bâtiments publics.
« Le dessin est au cœur du travail d’Anne Peverelli. À la manière des recueils de pièces de musique ancienne, elle met à disposition de ses interprètes des ensembles de feuillets dessinés parmi lesquels nous [sommes invités] à faire un choix. […]
Anne Peverelli pratique le dessin pleinement, comme un genre majeur, malgré la modestie de ses supports. Les papiers utilisés sont sans prétention, parfois même défraîchis. Ils sont récupérés dans des lots de provenance incertaine. Elle renonce à la blancheur ou à la couleur d’un papier noble. Le dessin le dignifie, l’instaure dans le champ de l’imaginaire, en le rehaussant, l’imprégnant, le parant. En retour le grain du papier s’anime et réagit parfois en légères ondulations. Les techniques sont hétéroclites : crayon, huile, laque, Tipp-Ex, acrylique, gouache, aquarelle, néo-color, etc. jamais mélangées, et toujours usant d’une seule couleur, de préférence sobre, naturelle, ocre, terre, gris, en applications légères, sans stridences, ni acidités. Les thèmes sont abstraits : points, lignes, plages, taches, réseaux, grilles, coulures, tracés, voiles, qui échappent le plus souvent à la rigueur géométrique et sont emprunts de ductilités organiques favorisant les approches sensuelles et les déambulations poétiques [...]. »

Alberto de Andrés, extraits de « Suite romainmonastérienne »
www.espacedam.ch/113-anne-peverelli/

 

Datierung 
2010
Standort 
Bâtiment administratif cantonal
place de la Navigation 6
1110 Morges
Schweiz

Werbung