Nuit et jour

Nuit et jour

Public Art

Extraits du RIABE, règlement concernant l’intervention artistique sur les bâtiments de l’État :
Art. 1— Pour tous les bâtiments édifiés par l’État de Vaud, un montant proportionnel au coût de construction ou de rénovation proprement dit (le pour-cent culturel) doit être réservé pour une intervention artistique sur le bâtiment.
Art. 2— Une intervention artistique consiste dans l’intégration, à l’intérieur ou à l’extérieur de l’édifice, d’œuvres, de gestes ou de marquages artistiques qui entrent en interaction avec son architecture, sa fonction, ses utilisateurs et le public en général.

Depuis 1979, Nuit et jour, de l’artiste Silvie Defraoui, est la 092ème intervention artistique dans un bâtiment de l’État de Vaud.

 

Nuit et jour
«Par animation artistique, je comprends le fait de mettre en valeur les qualités et les particularités d’une architecture. Un bâtiment est toujours un fragment de l’histoire culturelle et politique de son époque. L’ETML a emménagé en 1929 dans ces locaux, c’était l’année du grand krach de Wall Street. Mais les années de la con-ception de l’édifice étaient des années pleines d’espoir: la traversée de l’Atlantique par Lindbergh, le premier film parlant, les appareils de photo petit format, accessibles au grand public et aussi la première apparition de Mickey Mouse. J’interprète la grande façade en verre avec ces 5 pans semi transparents qui montent semblables à des colonnes, comme faisant partie de l’optimisme de cette époque. Vu de loin on devine derrière les pavés en verre la forme de l’escalier. Comme une colline dans un paysage, cette forme relie les deux ailes du bâtiment. C’est ici que l’on trouve aussi les seules lignes obliques. Le tout fait image et grâce au quadrillage c’est même une image en devenir. Mon projet met en évidence cette particularité.
Des tubes de néon en verre Murano jaune suivent et accentuent la forme de l’escalier. Une courte ligne horizontale à l’étage inférieur ainsi que deux lignes obliques au commencement des verrières latérales sous le toit font écho au dessin central. Ces néons sont fixés à l’intérieur et leur rayonnement est accentué par l’optique des surfaces doubles des plots de verre. Même sans être sous tension les lignes en verre jaune resteront visibles, car elles se trouvent à peu de distance de la paroi en verre. Les tubes ne devraient pas fonctionner plus de 18 heures par jour, une minuterie peut être installée.
Je prévois aussi d’illuminer les lettres école des métiers sur le toit, non pas avec un éclairage régulier du type publicitaire, mais par un trait de lumière dirigé par un cache métallique de manière à créer un dégradé du bas vers le haut. Ceci pour faire ressortir le caractère sculptural de l’ensemble. Je prévois à cet effet des tubes de néon jaune, mais un jaune légèrement plus pâle que celui du néon Murano.»

Silvie Defraoui

 

Silvie Defraoui
Silvie Defraoui, née à Saint-Gall en 1935, est une artiste conceptuelle formée à l’École des beaux-arts d’Alger et à l’Ecole des arts décoratifs de Genève. Associés depuis 1975, Silvie et Chérif Defraoui ont joué un rôle important sur la scène artistique genevoise, notamment par leur enseignement à l’École supérieure d’art visuel où ils ont fondé et dirigé la section des médias mixtes. Utilisant divers moyens et supports, leur travail est marqué par le questionnement face à la mémoire, au temps, à l’histoire, à la nature des images et des archétypes.

 

Datierung 
2010
Standort 
École technique – École des métiers de Lausanne (ETML)
rue de Genève 73
1004 Lausanne
Schweiz

Werbung