Diagonale

Diagonale

Public Art

Extraits du RIABE, règlement concernant l’intervention artistique sur les bâtiments de l’État :
Art. 1— Pour tous les bâtiments édifiés par l’État de Vaud, un montant proportionnel au coût de construction ou de rénovation proprement dit (le pour-cent culturel) doit être réservé pour une intervention artistique sur le bâtiment.
Art. 2— Une intervention artistique consiste dans l’intégration, à l’intérieur ou à l’extérieur de l’édifice, d’œuvres, de gestes ou de marquages artistiques qui entrent en interaction avec son architecture, sa fonction, ses utilisateurs et le public en général.

Depuis 1979, Diagonale (tôle émaillée jaune), de l’artiste Roger Gerster, est la 42.2ème intervention artistique dans un bâtiment de l’État de Vaud.

 

Diagonale
Roger Gerster se voit décerner le premier prix et l’exécution de son projet intitulé Diagonale, qui comporte trois moments. D’abord un cube en tôle émaillée jaune est posé sur la pointe; chacune de ses faces emboutie dans un angle présente une entaille en étoile. Pliés à l’équerre, deux éléments, ayant les mêmes caractéristi-ques, investissent ensuite l’angle de la cage d’ascenseur. Reliant visuellement les deux niveaux, un éclaté se déploie finalement contre le mur cintré au second plan. [...]
L’artiste présentait son projet en des termes pour le moins hallucinés qui, rétrospectivement, ne laissent pas de surprendre dans cet environnement réglementé où la tôle peut avoir d’autres acceptions et ses méta­morphoses concerner surtout les véhicules accidentés : «Au commencement était un soleil cubique posé sur la pointe, désireux de s’éclater. Il rêvait de se projeter, de s’amplifier. […] Chacune des faces implosa dans un angle, s’incurva créant une rondeur contenue …
Son idée de se projeter fit son chemin … Il prit son envol, s’ouvrit et, dans un mouvement de dédouble­ment, vint s’encastrer dans un volume architectural qui lui masquait provisoirement son horizon … Halte toute provisoire, en effet. Se dédoublant encore une fois, épris d’espace, l’astre cubique poursuivit sa trajectoire et – géométrie dynamique – vint déployer ses faces au-dessus d’un hori­zon imaginaire … le cube s’est métamorphosé.»

Nadja Maillard, Extrait de «Vaud. Art et architecture»
Éditions Favre, 2014

 

Roger Gerster
Roger Gerster, né à Vevey, a commencé par la peinture, qu’il étudia avec Rodolphe Théophile Bosshard, et qu’il pratiqua beaucoup, exposant pendant une vingtaine d’années, à la Galerie Paul Vallotton à Lausanne. À la fin des années 1980, il connaît un tel succès qu’il ne peut plus répondre à la demande.
Il a toujours eu horreur de se répéter. Pour se renouveler, il s’est donc tourné avec succès vers la sculpture, tout en continuant à pratiquer le dessin. Vers 2000, la peinture est revenue, tout comme la gravure. Il s’est entre autres passionné pour l’exploration d’un sujet généralement délaissé aujourd’hui: le nu.

www.pharts.ch/archives/pharts82/fr/
avenches.php

 

 

Datierung 
1990
Standort 
Centre Blécherette
route de la Blécherette 101
1052 Le Mont-sur-Lausanne
Schweiz

Werbung