Les mots de la ville, aller-retour

Les mots de la ville, aller-retour

Public Art

Extraits du RIABE, règlement concernant l’intervention artistique sur les bâtiments de l’État :
Art. 1— Pour tous les bâtiments édifiés par l’État de Vaud, un montant proportionnel au coût de construction ou de rénovation proprement dit (le pour-cent culturel) doit être réservé pour une intervention artistique sur le bâtiment.
Art. 2— Une intervention artistique consiste dans l’intégration, à l’intérieur ou à l’extérieur de l’édifice, d’œuvres, de gestes ou de marquages artistiques qui entrent en interaction avec son architecture, sa fonction, ses utilisateurs et le public en général.

Depuis 1979, Les mots de la ville, aller-retour (peinture), de l’artiste Jean-Claude Deschamps, est la 48.2ème intervention artistique dans un bâtiment de l’État de Vaud.

 

Les mots de la ville
Le projet de l’artiste Jean-Claude Deschamps, Les mots de la ville, aller-retour, trouve place sur le mur d’enceinte du terrain de sport.
Quatre lignes de mots, écrits en boustrophédon – comme le laisse deviner le titre qui renvoie, notamment, aux cent pas du prisonnier dans sa cellule –, qui viennent buter sur un mur perpendiculaire. Tout repose sur l’idée que ces mots sont à même de percer ou d’annuler, en même temps qu’ils le révèlent, le mur qui leur sert de support, qu’ils sont lisibles de l’autre côté, qu’ils outrepassent leur limite physique. […]
L’artiste reconnaît que ce travail peut être reçu comme un sarcasme, puisqu’il traite d’évasion: «C’est difficile de proposer, voire d’imposer, quelque chose à des personnes qui n’ont pas choisi d’être là.»
Des mots dans leur plus simple expression. Des mots à qui l’on confie tout, exploits et crimes, qui trempent dans de sales affaires, dont on se sert à des fins nobles ou inavouables. Tantôt du côté du droit, tantôt du côté de la peine. Les plus grands poètes les ont fait résonner, ils se sont illustrés dans des livres remarquables.
Tous, ils ont déjà trouvé leur place dans la plus belle des phrases, ou la plus infamante. Ils portent la trace de ces usages et mésusages, une patine, des balafres.

Nadja Maillard, Extrait de « Vaud. Art et architecture »
Éditions Favre, 2014

 

Jean-Claude Deschamps
Jean-Claude Deschamps, né à Genève en 1942, vit et travaille à Lausanne et en France. Il a remporté de nombreux prix lors de concours artistiques ou d’aménagement d’espaces publics et collabore avec des bureaux d’architectes ou d’architectes paysagistes. Il est également fréquemment sollicité comme jury lors de concours artistique et a été directeur artistique du Festival Arbres & Lumières de Genève de 2002 à 2006.
Il a acquis une large connaissance des arts visuels en collaborant à la TSR en qualité de réalisateur puis par la pratique de la peinture et de la sculpture. Parallèlement à ses travaux d’atelier, il étudie les relations entre arts plastiques et environnement construit.

Datierung 
1992
Standort 
Prison de La Tuilière
chemin des Peupliers 4
1027 Lonay
Schweiz

Werbung