Clair-obscur

Clair-obscur

Public Art

Extraits du RIABE, règlement concernant l’intervention artistique sur les bâtiments de l’État :
Art. 1— Pour tous les bâtiments édifiés par l’État de Vaud, un montant proportionnel au coût de construction ou de rénovation proprement dit (le pour-cent culturel) doit être réservé pour une intervention artistique sur le bâtiment.
Art. 2— Une intervention artistique consiste dans l’intégration, à l’intérieur ou à l’extérieur de l’édifice, d’œuvres, de gestes ou de marquages artistiques qui entrent en interaction avec son architecture, sa fonction, ses utilisateurs et le public en général.
Depuis 1979, Clair-obscur (miroirs, blocs en granit), de l’artiste Clelia Bettua et Catherine Simonetta, est la 51.2ème intervention artistique dans un bâtiment de l’État de Vaud.

 

Œuvre déplacée.

 

Un des miroirs extérieurs, mobile, est relié à un ordinateur où est paramètré la position du soleil tout au long de l’année. Ce miroir se positionne pour capter les rayons du soleil au début de chaque séquence, soit 5 fois par jour. Une fois en place, il reste fixe pendant toute la durée de la séquence. C’est le mouvement de la terre qui détermine le parcours du soleil sur le miroir. Ce parcours se répercute dans tout le dispositif des autres miroirs et amène un changement constant de l’orientation de la lumière. Les rayons sont amenés au palier inférieur et brisés par des blocs en granit qui laissent passer des raies vers une région peu éclairée. À la fin de la séquence, le miroir extérieur mobile se positionne pour éviter la réflexion du soleil. Clelia Bettua

Datierung 
1989
Standort 
Les Cèdres III – Bâtiment principal
avenue de Cour 33
1007 Lausanne
Schweiz

Werbung