Mécanique céleste

Mécanique céleste

Public Art

Extraits du RIABE, règlement concernant l’intervention artistique sur les bâtiments de l’État :
Art. 1— Pour tous les bâtiments édifiés par l’État de Vaud, un montant proportionnel au coût de construction ou de rénovation proprement dit (le pour-cent culturel) doit être réservé pour une intervention artistique sur le bâtiment.
Art. 2— Une intervention artistique consiste dans l’intégration, à l’intérieur ou à l’extérieur de l’édifice, d’œuvres, de gestes ou de marquages artistiques qui entrent en interaction avec son architecture, sa fonction, ses utilisateurs et le public en général.

Depuis 1979, Mécanique céleste, des artistes Mehdi Aouabed, Alberto Figuccio, Delphine Renault, est la 193ème intervention artistique dans un bâtiment de l’État de Vaud.

Mécanique céleste
En prolongeant la courbe du bâtiment existant, l’intervention requalifie l’entrée de la HEIG-VD en proposant à la fois un pavillon d’entrée dans l’axe menant à la cour principale de l’école, un foyer extérieur pour l’Aula, ainsi qu’une façade/vitrine qui délimite clairement l’enceinte de l’école et affirme son identité vers la ville.
Le dispositif est fonctionnel car il permet de valoriser les terrasses inutilisées pour bouleverser qualitativement leur statut et créer de nouveaux parcours. La paroi est réalisée en béton coulé sur place, comme le bâtiment existant, qui fut honoré d’un prix béton. La partie haute est composée d’une multitude de caissons ou pixels minéralisés, qui renvoient à la modénature du bâtiment et permettent d’inscrire HEIG-VD au moyen de vitraux. D’autre part la courbe et la modénature des caissons renvoient à l’une des plus anciennes utilisations du béton de l’antiquité romaine, et ainsi, s’adresse directement à l’une des activités de recherche au sein de la HEIG-VD.
Face à la porte d’entrée se situe le point de vue idéal pour lire l’anamorphose, un rond bleu encadré dans la porte carrée. Cette forme à parcourir, visible depuis un seul point de vue, rejoue le geste architectural de l’entrée qui prolonge le cercle de l’Aula. La création picturale d’une forme à l’échelle de l’architecture par le biais de l’anamorphose s’inscrit dans la lignée du travail de Felice Varini et de Georges Rousse. Cette peinture/sculpture se joue de la perspective et se fragmente selon les déplacements de l’usager en offrant à l’espace de l’entrée une possibilité d’un ailleurs.
 

Fil rouge & Delphine Renault
Le projet d’intervention artistique de l’HEIG-VD fut l’occasion d’une collaboration entre A&F architectes et l’artiste Delphine Renault. Cette association trouve ces motivations dans la complémentarité de leurs pratiques et leur intérêt commun dans l’aménagement de l’espace public.
En effet, A&F architectes est une agence d’architecture et d’urbanisme créée, en 2018 à Genève, par Mehdi Aouabed et Alberto Figuccio, pour prolonger et consolider l’activité de l’agence Fil Rouge Architecture, qu’ils ont créée en 2010.
La pratique de Delphine Renault est avant tout liée à l’espace, sa représentation et sa perception. Elle réalise des installations in-situ, à l’échelle du corps, qui proposent une lecture d’éléments préexistants à l’architecture du lieu. Elle s’inspire des différents codes de fabrique de paysage pour penser un parcours, rythmé par des temps de contemplation et de déambulation, où le visiteur prend les rôles de repère spatial et d’activateur de décor.

Datierung 
2018
Standort 
Haute École d’Ingénierie et de Gestion HEIG-VD
route de Cheseaux 1
1401 Yverdon-les-Bains
Schweiz

Werbung