News de Bex, Sierre, Bienne

Vincent Kohler · Vintage Drums Ensemble, 2004 (détail)

Vincent Kohler · Vintage Drums Ensemble, 2004 (détail)

Fokus

News de Bex, Sierre, Bienne

La tradition estivale est conservée: Bex & Arts, la Triennale de sculpture contemporaine de plein air prend place pour la neuvième fois au-dessus de Bex. Tradition encore: Nicolas Raboud, commissaire de cette manifestation choisit un thème avec lequel les artistes débattent plus ou moins lointainement; pour cette édition, les cinquante-neuf sculptures partagent «Le goût du sel». Tradition toujours: il y a les artistes dont la participation est régulière et il y a les nouveaux venus; ceux-ci, cette année, constituent le quart des soixante-trois participants. Les âges comme les styles, les manières et les matériaux se croisent, s´accordent ou se hérissent. La balade demande de prendre son temps dans ce magnifique domaine de Szilassy qui s´étend voluptueusement sur quelque 50 000 m2.

Bex & Arts, Domaine de Szilassy, jusqu´au 25 septembre.

Vincent Kohler (1977, Nyon; vit à Lausanne) qui a déposé une boule disco (rongée par le sel?) à Bex, poursuit son détournement d´objets au Fac de Sierre. Dans ses mains de bricoleur habile et (très) malicieux, les objets dont la réalité quotidienne ne laisse habituellement aucun doute révèlent des aspects insoupçonnés (voire une vie occulte) que seul «l´efrit» de la lampe magique pourrait faire apparaître. S´il a toujours les yeux tournés vers les étoiles de l´enfance, c´est pour mieux regarder le monde. Le dérèglement lui sert de principe, l´humour de langage, la légèreté de méthode et le ridicule de limite à ne jamais dépasser.

Forum d´art contemporain, Sierre, jusqu´au 23 juillet.
tél. + 41 27 456 15 14. Dans le Cabinet des estampes du Fac, une exposition collective, en collaboration avec l´Atelier Raynald Métraux (Lausanne), présente des travaux sur papier, réalisés par Francis Baudevin, Vincent Kohler, Jean-Luc Manz et Carmen Perrin.

Au début de cette année, au Centre pour l´image contemporaine, on a pu voir «Jogging», une vidéo d´Éric Lanz (1962, Bienne; vit à Düsseldorf et à Genève). L´interactivité, déjà explorée dans des pièces plus anciennes, prenait une forme plus incitative, mais piégeait la crédibilité du spectateur. Sa réflexion sur les techniques électroniques et les procédures interactives s´est développée depuis le début des années quatre-vingt. Au Centre PasquArt, il présente des &#156uvres qui couvrent ces six dernières années. Ses collections encyclopédiques de matières et d´outils, organisées précisément, étudiées scientifiquement et qui ont pour lieu d´inventaire l´écran, n´usent de l´interactivité que mimétiquement. Est-ce vraiment différent lorsque le spectateur peut agir sur le déroulement de ce qu´il voit sur l´écran en appuyant sur un bouton? Les questions des conséquences de ce «mouvement» sont au centre du travail d´Éric Lanz.

Advertisement