Laurence Bonvin — Un temps vertigineux

Post Tōhoku, 2015, une photographie de la série

Post Tōhoku, 2015, une photographie de la série

Chacabuco, 2017–19, une photographie de la série

Chacabuco, 2017–19, une photographie de la série

Fokus

Dans le prolongement d’une résidence, la photographe et réali­satrice Laurence Bonvin présente au Manoir de Martigny la pièce inédite ‹Aletsch ­Negative›. L’exposition articulée autour de ce dispositif immersif rassemble des travaux dont les paysages alpins montrent des environnements arides qui impactent déjà certains habitats périurbains. 

Laurence Bonvin — Un temps vertigineux

Vous trouverez le texte intégral dans l’actuelle édition imprimée du Kunstbulletin et ici, en ligne, 30 jours après la date de parution. Abonnement sur www.artlog.net/account

Jusqu'à 
01.12.2019

Laurence Bonvin (* 1967, Sierre), vit et travaille à Berlin et en Suisse
Diplômée de l’École Nationale de la Photographie, Arles
Depuis 2002, professeur de photographie à l’ECAL, Lausanne

Expositions personnelles (sélection)
2013 ‹Passing›, MAMCO, Genève
2011 ‹In/Out›, Photo Workshop Gallery, Johannesburg
2010 ‹On the Edges›, Centre Photographique d’Île-de-France, Pontault-Combault, Paris
2008 ‹On the Edges of Paradise›, Centre de la photographie, Genève
 

expositions/newsticker Datetrier par ordre croissant Type Ville Pays
Laurence Bonvin, Moving Still 06.09.2019 - 01.12.2019 exposition Martigny
Schweiz
CH
Artiste(s)
Laurence Bonvin
Auteur(s)
Nadia El Beblawi

Publicité