Reclining Figure, Arch Leg

Photo: Jorg Brockmann

Photo: Jorg Brockmann

Reclining Figure, Arch Leg

Public Art

Henry Moore (Castleford, Royaume-Uni, 1898 – Much Hadham, Royaume-Uni, 1986)
Collection: Musée d'art et d'histoire, Genève

Henry Moore a concentré sa création plastique autour de la figure humaine et plus particulièrement de la femme. Ce qu’il cherche à saisir en elle, loin des canons de la beauté classique, est l’énergie vitale qui l’anime et la dépasse. Ses Reclining Figures (silhouettes allongées), série de silhouettes féminines allongées, incarnent la quintessence de ses recherches sur le dynamisme des formes, son penchant pour le biomorphisme, le jeu oscillatoire entre abstrait et figuratif, entre tensions et forces opposées. Sculptures monumentales, elles s’entrecoupent de vides et s’enroulent en torsion sur elles-mêmes. Divisées en plusieurs segments, elles offrent au regard une surface chaotique, comme incrustée de blessures anciennes, cicatrices d’un temps géologique auquel elles semblent appartenir. La Reclining Figure genevoise, Arch Leg, est installée sur la promenade de l’Observatoire, un emplacement choisi par Moore lui-même. L’espace creusé y joue un rôle aussi important que la matière sculptée elle-même. Henry Moore a élaboré une œuvre d’une puissance et d’un écho considérables. Par ses allusions à la culture précolombienne, son rapport à l’espace, et la mise à jour du lien entre l’être humain et son environnement, ses propositions sculpturales se sont inscrites au cœur des expériences les plus audacieuses de la modernité. Ses recherches formelles et ses inventions plastiques ont participé à écrire l’histoire de la sculpture et ont influencé plusieurs générations d’artistes.
Notice commandée par P3Art
Rédaction: Séverine Fromaigeat

Technik 
bronze, édition 6/6
Datierung 
19691970
Objektmasse 
150 x 320 x 240 cm
Standort 
Promenade de l'Observatoire
1204 Genève
Schweiz
Künstler/innen
Henry Moore

Werbung